Le streaming est en train de devenir le principal moyen d’écouter de la musique en France. Alors que les accords avec Spotify ou Deezer ont surtout profité aux majors, producteurs et artistes ont douze mois pour trouver un compromis sur leur rémunération…

[Lire la suite sur Libération]