Les initiatives de financement participatifs semblent avoir inspiré certains entrepreneurs du livre. Plusieurs travaillent sur des programmes de rétribution des lecteurs.

À moins d’être membre d’un comité de lecture, rares sont les lecteurs à être rémunérés pour avoir achevé un titre. Mais cela pourrait bientôt changer. Ces derniers mois, plusieurs projets sont apparus proposant un nouveau modèle pour les éditeurs numériques.

Kevin Kelly, co-fondateur du magazine Wired, proposait ainsi il y a quelques mois un système de rétribution pour les grands lecteurs. Il partait du constat que… [Lire la suite sur L’Atelier]