Frappé de plein fouet par la concurrence de YouTube et autre Spotify, l’iTunes Store enregistrerait une forte baisse de ses ventes depuis le début de l’année. La preuve que le rachat de Beats était nécessaire ?

Vidéos musicales gratuites et disponibles à l’envi. Services de streaming sponsorisés par la… [Lire la suite sur 01net]